Affaire Pegasus: voic les nouvelles mesures annoncées à l’Elysée

L’affaire Pegasus dans laquelle le Maroc a été épinglé continue d’alimenter la scène politique internationale. En effet, depuis ce vendredi, Paris a annoncé avoir élaborer plusieurs mesures pour parer à d’éventuelles attaquent d’espionnage.

Le scandale marocain dénommé Pegasus, mise en place par une société israélienne NSO plane toujours sur l’Elysée à tel point que la France veut renforcer sa sécurité informatique. Selon le média francophone Le Monde, le nom du chef d’État de l’Hexagone en l’occurrence Emmanuel Macron, figure sur la liste des personnalités ciblées par Pegasus. De ce fait, il a été décidé de procurer des smartphones sécurisés et plus modernes à ces hauts responsables.

Les nouvels appareils utilisés

A en croire le média arabophone Elkhabar, les autorités françaises sont entrain de travailler sur des téléphones chiffrés dans le but de remplacer l’ancien format Teorem. L’enjeu est d’empêcher la récupération d’informations compromettantes d’éventuels logiciels espions. Néanmoins le président de la république française utilise d’autres logiciels pour assurer le secret de l’information. Il y a cependant le téléphone fixe Osiris relié à un chiffreur. On l’utilise lors de conversations liées à la sécurité nationale

Pour la tenue des conseils de défense ou des conseils des ministres à distance, le président utilise l’outil de visioconférence aux informations cryptées, Horus. Des applications sécurisées conçues dans le but de protéger les données du téléphone du président de la France.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!

Please enter your name here